Le contrat de filière

Le contrat de filière


L’Etat (DRAC Hauts-de-France), le Centre national de la musique, la Région Hauts-de-France, avec la participation du Pôle régional des musiques actuelles Haute Fidélité, s’engagent, à travers la signature d’un contrat de filière musiques actuelles de 4 ans (2019-2022), dans une action concertée pour soutenir la filière des musiques actuelles sur le plan régional.

 

LE CONTRAT DE FILIèRE C'EST QUOI ?



Le contrat de filière vise à soutenir de manière concertée le développement et la structuration de la filière régionale des musiques actuelles.
L’Etat (DRAC), le Centre nationale de la Musique (CNM, ex-CNV) et la Région (Hauts-de-France), défendent une nouvelle approche territoriale qui prend en compte l’évolution des dynamiques et des pratiques, tout en garantissant l’équité territoriale, l’égalité femme-homme, le respect des droits culturels et le développement durable.

Ces mesures s’ajoutent sans se substituer aux différents dispositifs d’aides existants et mis en œuvre par chacun des signataires.


Objectifs opérationnels
— élaborer et mettre en œuvre de manière concertée un soutien stratégique à la filière
— concevoir et mettre en œuvre de nouveaux dispositifs

L’objectif des contrats régionaux de filière musiques actuelles est de regrouper et de prendre en considération les différents acteurs et de les relier dans une dynamique commune de développement au service des artistes, des populations et du territoire.


Petit historique
Depuis quelques années, les collectivités territoriales, le CNV et l’État travaillent à la construction de dispositifs territoriaux en collaboration avec les réseaux régionaux et les acteurs des musiques actuelles. Plusieurs conventions régionales ont été signées entre l'Etat, les collectivités et le CNV (ancien CNM).
Suite à la signature d'un premier contrat de filière « musiques actuelles » en Nouvelle-Aquitaine en 2017, l’Etat a souhaité en faire un nouvel outil de l’action publique sur les territoires pour répondre aux enjeux de l'écosystème musical à travers le financement de coopérations, d’expérimentations, en instaurant un dialogue pérenne entre parties prenantes.
Depuis 2019, le Contrat de Filière (ou CdF) est arrivé en Hauts-de-France.

 


QUI EST CONCERNé ?


QUEL PROJETS ET QUELLES STRUCTURES ?

Il faut toujours garder en tête que le Contrat de Filière à vocation à consolider les plus petites structures dans une dynamique de développement à 360 degré de la filière régionale, au service des artistes, des populations et du territoire.
En 2019 et 2020, deux appels à projets visent :

Les structures de développement de carrières d’artistes
Le soutien aux structures de développement de carrières d’artistes permet de favoriser l’émergence, la professionnalisation et la pérennisation des structures œuvrant au soutien des carrières d’artistes des musiques actuelles du territoire régional des Hauts-de-France.

Ce dispositif vise à soutenir le projet stratégique global de la structure et non un projet artistique en particulier. Cet appel est destiné aux producteurs de spectacles et ne concerne pas les producteurs phonographiques et éditeurs. La structure doit présenter la mise en place d’une stratégie de structuration professionnelle.

Les projets de coopération professionnelle
Cette aide aux projets de coopération permet d'accompagner et d'amplifier les logiques et initiatives de coopération professionnelle entre acteurs pour dynamiser la filière régionale des musiques actuelles, le territoire et les structures participant au projet.

Les projets présentés peuvent être mis en œuvre par un réseau constitué juridiquement ou par un réseau informel d’acteurs. Le projet peut être dans sa phase de préfiguration, d’amorçage, de développement, de changement d’échelle ou d’essaimage.
Le dispositif soutiendra les projets menés par des structures à dominante musiques actuelles.


Vérifier si des appels à projets sont en cours en ce moment.

· Lien : Appels à projets (fiches détaillées et formulaire de demande)


MODALITÉS DE L’AIDE FINANCIÈRE



Le financement accordé ne pourra excéder 80% du montant global du projet.
Le montant de la demande devra être réaliste au regard du volume d’activité.
L’aide est forfaitaire et sera versée en deux fois : 70% à la notification et le solde sur présentation d’un compte-rendu d’activités et d’un compte-rendu financier signé du représentant légal.

Les aides sont plafonnées à 25 000€ par demande (une demande par année / appel à projet).

· Lien : Appels à projets (fiches détaillées et formulaire de demande)


SE FAIRE ACCOMPAGNER


POUR DéPOSER UNE DEMANDE

Des rendez-vous avec les interlocuteurs du contrat de filière vous sont recommandés pendant la période de candidature.
Pour répondre à vos questions et vous accompagner sur demande, contactez tous ensemble pour solliciter leur expertise afin de mieux cadrer aux attentes : Haute fidélité, le CNM, la Région Hauts-de-France, et la DRAC.


 


?! Une erreur,  
un oubli, 
une question   

contactez-nous